Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Archive de "février, 2011"

L’avenir des eurobonds

Jeudi, février 17th, 2011

Au sens large, « les euro-bonds » sont des obligations libellées en euros et émises soit par des Etats ou par des entreprises, banques comprises. Ce marché apparu en janvier 1999, à la naissance de l’euro, agrégeait les marchés extérieurs du franc, du mark, de la lire, etc. A tel point que, bon an mal an, le marché des « euro-bonds » a dépassé le tiers des émissions obligataires mondiales, concurrençant de ce fait le marché des obligations en dollars. En terme de « stocks », les euro-bonds représentent plus de 30% du marché mondial, juste derrière le marché des obligations en dollars. Concrètement, l’accès aux « euro-bonds » n’est pas limité aux entités de la zone euro (quelles soient des Etats ou des entreprises), mais le marché est également ouvert aux Européens non membres de la zone euro (les Britanniques, les Suédois ou les Polonais, par exemple) ou même à des non-Européens, à condition que les émetteurs trouvent des investisseurs intéressés. D’où l’importance des agences de notation qui évaluent la solvabilité future des emprunteurs.

Bernard MAROIS – Professeur EmĂ©rite HEC Paris – PrĂ©sident d’Honneur du Club Finance HEC

(suite…)

Prévisions de croissance pour 2011 (Etude CFO Q4 2010)

Mercredi, février 16th, 2011

Au début de l’année 2011, les prévisions des responsables financiers se révèlent plutôt optimistes en ce qui concerne les recettes et les marges bénéficiaires. Les responsables financiers se concentrent principalement sur les opportunités de développement. C’est l’un des éléments qui ressort de l’étude CFO de Deloitte pour le quatrième trimestre de 2010, “2011 outlook: CFOs planning for growth”, réalisée entre le 23 décembre 2010 et le 14 janvier 2011 et dont les résultats sont publiés aujourd’hui. Une croissance lente mais continue, des résultats financiers supérieurs aux prévisions et deux années de réparations financières ont consolidé la confiance des CFO. Cette confiance ravive l’appétit du risque et met en place au sein des entreprises le passage d’une stratégie défensive à une stratégie expansionniste.

Laurent LELOUP - CFO News

(suite…)

Forte hausse des Investissements Directs Etrangers (IDE) en Inde au cours des 10 prochaines années

Vendredi, février 11th, 2011

Tandis que les investissements américains en Inde sont en baisse, les investisseurs européens et asiatiques prennent le relais

Selon la première étude d’Ernst & Young consacrée à l’attractivité de l’Inde, 68 % des répondants prévoient de maintenir voire d’élargir leurs opérations sur le marché indien. Malgré la crise et la baisse générale des IDE à travers le monde, l’étude met en lumière une stabilité des projets d’investissements en Inde, qui se maintiennent autour de 750 entre 2009 et 2010.

Si le nombre de projets d’implantations et d’emplois créés reste bien en deçà du record de 971 projets enregistré en 2008, la tendance pour les dix années à venir est à la hausse. Selon les investisseurs interrogés, cette hausse devrait être régulière, à défaut d’être spectaculaire. Depuis 2003, le nombre de nouveaux projets a crû de 60 % et s’accompagne d’une hausse de 30 % des créations d’emplois générés par ces IDE.

Laurent LELOUP – CFO News

(suite…)

Pour une politique lucide d’attrait des fonds souverains en France : la position des grandes entreprises

Mardi, février 8th, 2011

Dans un contexte européen partagé à l’égard des fonds souverains, les dirigeants des grandes entreprises françaises prônent une « politique lucide d’attrait » de ces investisseurs en France. Si en effet l’origine publique des ressources de ces fonds incite à la prudence, non seulement les craintes qui avaient pu accompagner leur apparition se sont révélées jusqu’ici infondées, mais le risque d’un désintérêt de leur part vis-à-vis des économies européennes est aujourd’hui réel, à l’heure où les capitaux de long terme se raréfient pour les entreprises.

S’appuyant sur une enquête menée auprès de nombreux dirigeants de grandes entreprises françaises et d’acteurs du monde économique, l’Institut de l’entreprise rend aujourd’hui un rapport intitulé « les entreprises face aux fonds souverains », dans lequel il propose de revenir sur les opportunités que représente l’arrivée des fonds souverains dans l’économie française, et s’attache à définir les conditions à mettre en place pour parvenir à un partenariat équilibré avec ces derniers. Jean-François Théodore, administrateur de NYSE-Euronext, qui a supervisé la réflexion conduite par l’Institut de l’entreprise, y plaide notamment pour l’affirmation d’une diplomatie politico-économique ciblée sur les fonds, dont la conduite serait confiée à un « haute personnalité » rattachée au Ministère de l’économie et des finances.

Laurent LELOUP – CFO News

(suite…)