Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Archive de "mai, 2011"

Quasi monopole des grands groupes industriels sur le marché de l’industrie manufacturière en France

Vendredi, mai 27th, 2011

Les entreprises françaises appartenant à de grands groupes industriels dissuadent leurs concurrents d’entrer sur le marché.

Selon une récente étude* de Cass Business School, la création et l’entrée de nouvelles entreprises en France sur le marché de l’industrie manufacturière est entravée quand ces marchés sont dominés par des entreprises appartenant à des groupes industriels financièrement puissants. Avec pour conséquence  un possible manque de compétition sur ces marchés.

Les groupes industriels disposant de larges trésoreries peuvent en effet activement transférer des liquidités à travers leurs filiales et adopter des stratégies que les entreprises concurrentes ne pourraient soutenir.

Laurent LELOUP – CFO News by FINYEAR

(suite…)

Les entreprises du « CAC 40 » sont-elles encore françaises ?

Jeudi, mai 26th, 2011

Les critères de nationalité d’une entreprise sont très variés : localisation de la production, du siège social ou des ventes ; présence de la main d’œuvre employée, nationalité des propriétaires, c’est à dire des actionnaires ou un « mix » de ces différents éléments.

Dans la mesure où la mondialisation a entraîné une internalisation des sites de fabrication et, également, des sources du chiffre d’affaires, la présence du siège social dans tel pays ou la répartition du capital social entre nationaux et non résidents sont des critères probablement plus pertinents. En ce qui concerne le siège social, il s’agit de « la tête » de l’entreprise, où s’effectue les prises de décision stratégiques. Il est donc logique de supposer l’existence d’un lien implicite entre ce siège social et l’Etat d’accueil qui est maître des réglementations qui s’appliquent aux entreprises, tout en sachant que certains groupes ont choisi d’implanter leur siège social dans des pays « fiscalement accueillants » modifiant ainsi la nationalité officielle de l’entreprise.

Bernard MAROIS – Professeur EmĂ©rite HEC Paris – PrĂ©sident d’Honneur Club Finance HEC

(suite…)

La reprise mondiale est bien engagĂ©e mais reste entourĂ©e d’incertitudes, selon l’OCDE

Mercredi, mai 25th, 2011

La reprise mondiale est bien engagĂ©e mais elle se dĂ©roule Ă  des rythmes diffĂ©rents selon les pays et rĂ©gions, d’après les dernières Perspectives Ă©conomiques de l’OCDE.

Traditionnellement, l’ampleur du chômage reste l’héritage le plus lourd de la crise. Cela devrait inciter les pays à améliorer leurs politiques du marché du travail de façon à stimuler la création d’emplois et à empêcher le chômage actuellement élevé de s’enraciner, souligne le rapport.

À l’échelle mondiale, le produit intérieur brut (PIB) devrait croître de 4.2 % cette année et de 4.6 % en 2012. Pour l’ensemble des pays de l’OCDE, la progression du PIB devrait atteindre 2.3 % cette année et 2.8 % en 2012, conformément aux prévisions antérieures de novembre 2010.

Aux États-Unis, l’activitĂ© devrait augmenter de 2.6 % cette annĂ©e et encore de 3.1 % en 2012. La croissance de la zone euro devrait s’Ă©tablir Ă  2 % cette annĂ©e et l’annĂ©e suivante, tandis qu’au Japon, le PIB devrait se contracter de 0.9 % en 2011 avant de croĂ®tre de 2.2 % en 2012.

Laurent LELOUP – CFO News by FINYEAR

(suite…)

Hausse de 24% des opérations mondiales de fusions et acquisitions

Lundi, mai 23rd, 2011

Le Deal Flow Indicator™  (DFI) d’IntraLinks du premier trimestre 2011 a été rendu public aujourd’hui et fait état d’une augmentation de 24 % des activités transactionnelles mondiales de fusions et acquisitions par rapport au premier trimestre 2010. Chaque région a en effet connu une hausse des activités transactionnelles sur douze mois comparativement à l’année 2010, soit l’Amérique latine (39 %), l’Europe/Moyen-Orient/Afrique (26 %), l’Asie-Pacifique (22 %) et l’Amérique du Nord (21 %).

« Malgré la pression sur le dollar américain et le climat politique incertain, il est très encourageant de voir que le marché nord-américain progresse à la fois de façon séquentielle et en glissement annuel », affirme Matt Porzio, vice-président au marketing des produits de fusions et acquisitions chez IntraLinks.

Laurent LELOUP – CFO News by Finyear

(suite…)