Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


>> Audit

Les Entretiens de l’AcadĂ©mie…

Mardi, mars 12th, 2013

Les Entretiens de l’AcadĂ©mie sont de courtes sĂ©quences vidĂ©o disponibles en libre accès, offrant les meilleures expertises et analyses de l’actualitĂ© et des problĂ©matiques techniques qui vous concernent : la crise financière, la crise de l’euro, l’Europe, la dette publique, le rĂ´le des agences de notation, la notation de la France, le rapport France/Allemagne, Bâle III, la rĂ©forme de l’audit, la normalisation comptable internationale, la finance islamique, l’investissement de long terme, la dĂ©matĂ©rialisation, les innovations des collectivitĂ©s territoriales…

DĂ©couvrez le dĂ©cryptage de Michel Prada (IASB), Philippe Messager (AFTE),  Paul-Henri de la Porte du Theil (AFG), Philippe Tibi (AMAFI), Philippe Audouin (Eurazeo), JĂ©rĂ´me Haas (ANC), Olivier PastrĂ© (Ă©conomiste), Michel Aglietta (Ă©conomiste), Didier Marteau (professeur ESCP), Philippe Dessertine (Ă©conomiste), Jacques Richard (professeur), Carol Sirou (Standard and Poor’s), Jean Pisani-Ferry (Bruegel), Jean-Paul Betbèze (CrĂ©dit Agricole), Agnès Benassy QuĂ©rĂ© (CEPII)…

Consultez les derniers Entretiens…

De nouveaux Entretiens seront mis en ligne dans le courant du mois d’avril 2013…

Les Entretiens de l’AcadĂ©mie

Lundi, janvier 9th, 2012

L’Académie vous propose un nouveau rendez-vous « Les Entretiens de l’Académie ».

Ces Entretiens, courtes sĂ©quences vidĂ©o disponibles en libre accès, vous offrent les meilleures expertises et analyses de l’actualitĂ© et des problĂ©matiques techniques qui vous concernent : le rĂ´le des agences de notation, la notation de la France, l’avenir de l’Europe, la crise de l’euro, la dette publique, le rapport France/Allemagne, la rĂ©forme de l’audit, la normalisation comptable internationale, le capital immatĂ©riel, le contrĂ´le interne, la maĂ®trise des risques, lĂ© dĂ©matĂ©rialisation, les innovations territoriales, …

Pour consulter les Entretiens de l’AcadĂ©mie : www.lacademie.info

Crise et communication financière – De l’excès de l’information…

Mardi, mars 2nd, 2010

S’agissant des conséquences de la crise sur la communication financière  et la nécessité de transparence, deux axes ont retenu plus particulièrement mon attention : d’une part les enseignements tirés de la conférence réalisée par « l’Académie » en Avril 2008 sur le sujet et par ailleurs mon expérience récente issue de ma collaboration dans différents domaines avec le nouveau médiateur du crédit et de l’assurance crédit, René RICOL, auprès duquel j’assure les fonctions de médiateur délégué chargé des réseaux socio-professionnels.

Je rappelle en préalable que : l’Académie des Sciences et Techniques Comptables et Financières que j’ai l’honneur de présider, crée à l’initiative de l’Ordre des Experts-Comptables, s’est positionnée depuis trois ans au croisement des connaissances techniques et conceptuelles en tant que lieu privilégié de recherches, concertations et d’échanges dans les domaines de la comptabilité, de l’audit, de la gestion et de la finance. A l’aube de cette nouvelle année, L’Académie est fière de compter plus de 65 000 membres dont un tiers provenant de l’étranger avec plus de 25 pays, ainsi que 30 groupes de travail. Grâce à ce réseau, l’Académie fait preuve d’une grande diversité dans ses préoccupations et ne se donne aucune limite.

La conférence de 2008 qui s’est inscrite dans la continuité des objectifs de l’Académie, a constitué, le moment fort de l’exercice académique. Cette conférence a été réalisée en partenariat avec Euronext et l’AMF sur le thème de l’information périodique, une obligation découlant de la transposition en France de la directive européenne du 15 décembre 2004 sur la transparence.

Article tiré de l’ouvrage « Repenser la planète Finance – Regards croisés sur la crise financière » sous la direction de Jean-Louis Chambon, paru aux éditions Eyrolles et Les Echos Editions.

William NAHUM – Expert Comptable, Commissaire aux comptes, Expert agrĂ©Ă© par la Cour de Cassation – Expert judiciaire près la Cour d’Appel, PrĂ©sident de l’AcadĂ©mie des Sciences et Techniques Comptables et Financières

(suite…)

La juste valeur est-elle le garant de la transparence financière ?

Mercredi, février 17th, 2010

D’un point de vue académique, la « fair value », improprement traduite par « juste valeur », est sans nul doute la pierre angulaire des projets conduits pour le FASB et par l’IASB depuis une vingtaine d’années.

Ce concept a pris son essor dans les pays anglo-saxons après la crise des savings and loans américains dans les années 80 : la forte exposition des ces institutions financières au risque de taux d’intérêt n’était pas apparue dans les états financiers publiés en coût historique. La comptabilisation en juste valeur aurait permis de prendre en compte le changement des conditions du marché, la hausse des taux à l’époque, et donc de détecter les problèmes plus tôt.

Personne, et en particulier aucun financier ou économiste, ne pouvait être hostile à cette idée dans son principe. Et cette idée semblait venir à son heure : les marchés commençaient à jouer un rôle croissant comme étalon des valeurs, ce qui rendait plus naturelle l’estimation à la « fair value ».

Jean-Louis MULLENBACH – Vice-prĂ©sident de l’AcadĂ©mie des Sciences et Techniques Comptables et Financières – AssociĂ© BM&A, Membre de Baker Tilly

(suite…)